Pub Sanitarium Quine SR
 
Le sanitarium Quine est un lieu moderne et humaniste, fondé en 1928, destiné au soin des patients atteints de démence. Animé par les docteurs Quine et Bonne, il permet également aux victimes de stress post traumatique d'être soignées dans les meilleures conditions possibles.
Imaginé par Christophe Michaud, il sert de cadre au Sacrifice des âmes du Purgatoire.

Le sacrifice des dieux

Le sacrifice des dieux

 

Suivez un enquêteur du Saint Office au jour le jour par l'intermédiaire de son journal. Vivez son enquête de l'intérieur. Soyez confronté à ses découvertes, à ses cauchemars, à ses doutes. A la lecture d'un livre terrible, il plongera au coeur des secrets les plus obscurs. Son esprit résistera-t-il à ces révélations que l'Eglise nous cache ?

Partez sur les traces de l'indicible dans un voyage initiatique et parcourez l'Europe. Assisterez-vous au sacrifice des Dieux ? 

Edition Papier | 10 € HT

 

  

 

 

 


Le sacrifice des âmes du Purgatoire

Le sacrifice des âmes du Purgatoire

 

« Papillon dans la nuit, tel un enfant, j'erre dans le vide qui m’entoure, attiré par des lumières qui se révèlent à moi. »

Un vagabond amnésique est conduit au sanitarium local spécialisé dans les troubles post-traumatiques de la Première Guerre mondiale. Il n’a aucune mémoire, ni présente ni passée.

Pour ne pas sombrer, il essaye de se raccrocher comme il peut à tout ce qui l’entoure dans l’espoir de se construire une identité, mais c’est sans compter sur la rivalité de deux médecins qui se cristallise à son sujet.

Il poursuit ainsi son cheminement mental dans une errance onirique teintée de mythologie grecque avant de se trouver confrontée à une réalité brutale qui prend corps au travers de l’étrange docteur Bonne.

Edition Papier | 15 € HT 

 

 


Le sacrifice de la flamme

Le sacrifice de la flamme

 

Déguster une prune en lisant les nouvelles, travailler aux Halles Centrales de Paris, partager un bon repas avec ses collègues, déambuler dans la capitale avec son chien, dormir dans une chambre sous les toits, voilà en substance toute l'existence de Marcel depuis quelques mois. 
Se construire une petite vie routinière est salvateur lorsqu’on ignore qui l'on est, qu'on a besoin de repères, de gagner en autonomie, mais cela ne peut durer. Il y aura une rupture le jour où, pendant sa promenade matinale, il observe la police sortir un cadavre de l’eau. Des détails vont le perturber et l’obséder au point de prendre des risques inconsidérés pour enquêter. Tout semble se précipiter quand il croisera, par hasard, la route d’Alwine, une prostituée qu’il essaiera de protéger face à une bande de proxénètes qui souhaite la récupérer. 
Ces deux grains de sables qui viennent gripper la machine bien huilée de sa routine révéleront l’anaïrês qui se cache au fond de lui. Entre chaos et déterminisme, il fera la cruelle expérience du libre arbitre...

Edition Papier | 20 € HT